Actualités de la rédaction

QUELQUES ÉCHOS DE NOS RENCONTRES DE PESSA’H !

Cette fois encore, comme l’année passée, nous avons été nombreux à nous réunir pour le SEDER de Pessa’h, autour d’une cinquantaine de personnes à Strasbourg, au moins autant à Paris et Genève, successivement les 20, 21 et 22 avril.

Pour beaucoup, c’était une découverte. D’autres n’avaient jamais été aussi loin dans la compréhension messianique et prophétique des signes et symboles de la fête.

Assurément, tous ont encore en mémoire dans les cœurs et les esprits, comme d’une autre manière dans « l’estomac » (avec l’agneau, les pains sans levain et les herbes amères), les stigmates de cette rencontre en quelque sorte en « famille ».

N’est-ce pas ce que nous avons vécu ? Avec des frères et des sœurs et des amis non-croyants aussi. Mais ne nous y trompons pas. Pessa’h n’est pas une « fin » en soi, mais bien un commencement. « Tout commence à Pessa’h ! » et conditionne la suite des évènements. Sans le sang versé de l’agneau sur les linteaux des portes, aucune suite n’est imaginable.

Le décompte de l’Omer doit nous conduire à Chavouoth, 49 jours après le lendemain de Pessa’h. Où en serez-vous dans vos comptes au moment de lire ce bref retour ?… Pessa’h résonne encore très fort dans nos cœurs, alors qu’en sera-t-il du puissant écho de Chavouoth ?…

Soyons prêts pour le jour et l’heure.

N’hésitez pas à laisser vos commentaires et partager nos publications.

Accord pour la conservation de mes données.
Oui, je donne mon accord.
Non, merci de ne pas les garder.

En conformité avec la RGPD (européenne), nous vous informons que les données personnelles que vous nous communiquez sont à l’usage exclusif du Berger d’Israël afin de pouvoir vous informer de toutes nos activités. Elles ne seront partagées avec aucun tiers.
À tout moment, vous pouvez nous joindre, avoir accès à vos données personnelles et, le cas échéant, nous demander de les effacer.