Lettre aux Hébreux. Chapitre 4.

CD 53

Et pourtant, même Moïse, qui n’entra pas dans le pays de la promesse goûta cependant au « repos » divin. Ce « repos » là est assurément d’une autre nature, comme on va le voir dans un instant. Du reste, Moïse entrera bien dans le pays, mais bien plus tard et d’une manière totalement inattendue – lors de la transfiguration de Yéchoua’ (Mat. 17.2-4). L’auteur de la lettre aux Hébreux ne souhaite en aucune façon que ses frères négligent et la « promesse » et le « repos » qui leur sont proposés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ATHIA Guy

Directeur des publications du Berger d’Israël.

Vice-président de Beit Sar Shalom.

Conférencier et enseignant.

Les articles les + lus