Lettre aux Hébreux. Chapitre 7.

CD 59

Ce chapitre peut se révéler peut-être incompréhensible, voire un tantinet anecdotique pour le lecteur non juif peut enclin à s’embarquer dans des considérations complexes et qui peuvent le dépasser, aujourd’hui au 21ième siècle.

Le premier destinataire juif de la lettre voyait cependant dans ce développement argumentaire la démonstration d’un changement de perspective : Du terrestre, on passait au céleste. Du temporel, à l’éternité. Du perfectible et la nécessité de recommencer sans cesse les sacrifices, on passait au sacrifice parfait et unique pour une rédemption définitive.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ATHIA Guy

Directeur des publications du Berger d’Israël.

Vice-président de Beit Sar Shalom.

Conférencier et enseignant.

Les articles les + lus