La Loi et la Foi : où ai-je mis le curseur ?

CONFERENCES DU BERGER D’ISRAËL

Les idées reçues sur la Loi au sens large et le regard convenu qui est porté sur elle ne manquent pas.

Au bout du compte, dans les milieux juifs messianiques et surtout dans le monde évangélique, on en arrive à des points de vue très souvent tranchés, mais pas toujours fondés :

C’est ainsi que :

  • La Loi a une connotation négative, synonyme de régression et de liberté restreinte.
  • La Loi est souvent opposée à la Foi libératrice et source d’une rédemption éternelle.
  • La Loi est aussi perçue au travers de la pratique judaïque, des traditions multiples plus ou moins justifiées… le plus souvent dénigrées et même combattues, davantage par préjugés que par un esprit rationnel.
  • La Loi est souvent reliée à l’Ancien Testament, c’est-à-dire à un volume d’écrits jugés dépassés ou de toute façon subordonnés à la révélation de l’Évangile du Nouveau Testament.
  • La Loi est ainsi décrite comme antinomique à la Foi du croyant.

Les arguments donnés par les uns se retrouvent bien souvent dans l’épître de Paul aux Galates, devenue le symbole emblématique de la Foi triomphante sur la Loi.

Cette brève présentation est certes un peu caricaturale, j’en conviens, mais non dénuée de vérité ; les détracteurs de la Loi utilisant avec beaucoup d’emphase la rhétorique de Paul sur le sujet, en particulier dans l’épître aux Galates.

Cela étant, notre sujet est bien plus complexe en même temps qu’extrêmement concret…

Comment relier cette vision chargée de la Loi avec l’élan extrême du psalmiste dans le psaume 119 ?

Au-delà de la Loi caricaturée, « judaïser » est-il propre aux Juifs ou n’est-il pas plus simplement un sentiment très humain ? …

C’est ce que nous tenterons d’élucider ensemble.

Par Guy ATHIA (Zoom)

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ATHIA Guy

Directeur des publications du Berger d’Israël.

Vice-président de Beit Sar Shalom.

Conférencier et enseignant.

Les articles les + lus